Le Lac Simon

La municipalité

Lac Simon Banner Municipalité de 3000 résidants permanents et saisonniers On retrouve près de 1,200 résidences permanentes et secondaires à Lac-Simon 10,000 visiteurs chaque année! La Municipalité de Lac-Simon est une corporation municipale sans désignation, c'est-à-dire que ce n'est ni un village ni une ville Dans le but de contrer l'infestation de moules zébrées la municipalité a adopté un règlement qui oblige le lavage des embarcations avant leur mise à l'eau. Le territoire de la Municipalité de Lac-Simon s'étend sur près de 100 km carrés. Afin d'assurer la protection de ces lacs, un règlement sur l'accès aux lacs Simon, Barrière et Viceroy à été adopter le 2 avril 2007. Un tarif pour la descente des embarcations sera imposer à compter du 15 mai 2007.

Histoire

Le premier Simon, celui qui a donné son nom au lac, s’appelait Simon Kanawato. Il fut baptisé enfant inconnu à 11 ans, le 23 juillet 1808 à Oka, du nom de Simon. Charles Ganawato ou Kanawato, un Iroquois d’Oka qui l’avait amené de Grand Portage, l’adopta. De la nation des Cris, il avait été iroquoisé sous le nom de Simon Taniharons. À la mission, on refusa de le marier à la femme qu’il avait choisie et avec qui il avait déjà plusieurs enfants. Simon Kanawato et sa famille furent chassés du village iroquois. Ils habitèrent sur l’île Canard-Blanc après cette date, vers 1820. En savoir plus.